COVID-19 : le Japon envisage de prolonger l'état d'urgence

COVID-19 : le Japon envisage de prolonger l'état d'urgence

En raison de la pandémie de COVID-19, plusieurs projets d'anime ont dû être reportés l'année dernière. Un scénario qui pourrait bientôt se répéter. Selon un récent rapport de NHK, le gouvernement japonais envisage de déclarer l'état d'urgence pour certaines régions du pays.

Tokyo et ses environs face à l'état d'urgence

Le Premier ministre Yoshihide Suga a déclaré hier lors d'une conférence de presse que ces mesures pourraient toucher Tokyo et certaines préfectures adjacentes. La base en est une loi prévoyant des mesures spéciales. L'état d'urgence à Tokyo, Saitama, Kanagawa et Chiba pourrait entrer en vigueur avant ce week-end. Si cela devait se produire, les mesures resteraient initialement en place pendant environ un mois.



Les préfectures devraient exhorter leurs habitants à ne pas effectuer de déplacements inutiles après 20 heures. En outre, la vie publique devrait également être davantage restreinte.

Les magasins vendant de l'alcool devraient fermer avant 20 heures du 8 au 31 janvier 2021. Pendant ce temps, les restaurants qui ne boivent pas d'alcool devraient également fermer avant 20 heures. du 11 au 31 janvier 2021. Les experts auraient conseillé au gouvernement de prendre ces mesures, car de nombreuses nouvelles infections étaient très probablement associées à la nourriture et aux boissons. Cependant, les théâtres et les cinémas n'auraient pas à craindre de nouvelles restrictions.

Cinémas du Cinéma Sunshine chaîne, cependant, réagissaient déjà aux restrictions imminentes et ont annoncé samedi dernier que la vente de billets à Tokyo et dans les préfectures adjacentes serait temporairement suspendue. Si les cinémas sont ouverts, les billets ne peuvent être achetés que le jour de la représentation.

Plus de changements d'anime ? Des taux d'infection trop élevés au Japon

La raison de ces considérations est la récente augmentation massive du nombre de nouvelles infections COVID-19 enregistrées quotidiennement à Tokyo et dans les environs. Ainsi, le 2 janvier 2021, les chefs des préfectures avaient déjà demandé au gouvernement central de déclarer l'état d'urgence.

Si cela se produisait, ce serait le deuxième état d'urgence pendant la pandémie. L'année dernière, les mesures proclamées ont contraint de nombreux studios d'anime à paralyser temporairement leurs productions. En conséquence, plusieurs séries ont dû s'arrêter et d'autres projets ont dû être reportés.

Le 4 janvier 2021, Tokyo a signalé 884 nouveaux cas de COVID-19. Il s'agit du plus grand nombre de nouvelles infections sur un lundi à ce jour. À l'époque, cela a porté le nombre total de cas enregistrés à 63 474, dont le gouvernement classe 108 comme cas graves.